• Gustave Eiffel et le parcours éclectique de l'une de ses oeuvres.

    Le destin merveilleux de Gustave Eiffel passa à Arles en 1951.

    L'une de ses oeuvres dite "la cathédrale d'acier" après un périple des plus éclectique se retrouva placée à Arles.

    Cette oeuvre métallique sortie des ateliers Eiffel en 1906 fût transportée à Marseille et y trôna pendant l'exposition coloniale en 1906 puis pendant l'exposition d'électricité en 1908 et devint durant le second conflit mondial un abri pour l'armée : les troupes allemandes puis américaines s'y succédèrent.

    Depuis 1951 et jusqu'en 2003 l'oeuvre d'acier d'Eiffel se trouvait insérée dans la toiture d'un site industriel, l'usine "Lustucru" qui suite aux inondations de 2003 ferma ses portes.

    En 2018, l'oeuvre du XIXème siècle, démontée, stockée et remontée dans un lieu ouvert au public (musée ?) poursuivra son histoire fabuleuse comme celle de son constructeur-ingénieur.

    « A imprimer et à publier.A VENDRE »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :