• Locations verticales parisiennes

    Les bâtiments haussmanniens étaient  construits d'une telle façon qu'on y louait que par tranche verticale et sans aucune logique.

    Ainsi louer dans un immeuble haussmannien signifiait louer une ou des pièces non pas une suite de pièces.

    Molière était ainsi locataire de deux pièces à deux étages différents d'un des immeubles haussmanniens.

    Ainsi au XVIIème siècle le locataire d'un appartement disposait de la cuisine au rez de chaussée, d'une pièce au 1er ou au 2ème étage et d'une chambre au 3ème étage. Les immeubles étant longs et étroits il n'était pas rare que pour rejoindre l'une des pièces ainsi louées l'obligation était de passer dans une et plusieurs pièces louées par d'autres locataires de l'immeuble.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    ORPHA
    Samedi 19 Août à 10:19

    Hallucinant ce mode de location !!  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :